Les risques de l’investissement immobilier à l’étranger

L’investissement immobilier à l’étranger semble, depuis quelques années déjà, le mode d’investissement immobilier le plus prisé. En effet, de plus en plus d’investisseurs mettent leur argent dans des biens immobiliers à Dubaï, en Amérique ou encore à l’île Maurice. Si cela vous intéresse, il est important de savoir qu’investir à l’étranger n’est pas sans risques. Quels sont donc ces risques ?

La gestion immobilière à distance

Le principal problème avec l’investissement immobilier à l’étranger est la gestion locative du bien. En effet, en investissant à l’étranger, vous serez tenu de gérer à distance votre bien. Ce qui n’est pas toujours évident. Une bonne gestion immobilière du bien à l’étranger ne pourra pas se faire depuis la France. Et à moins d’avoir des amis ou de la famille là où vous avez acheté le bien, ce ne sera pas non plus possible. Pour éviter que votre investissement ne soit donc pas une perte, vous aurez besoin de l’aide de professionnels ou d’intermédiaire. Le risque est également présent à ce niveau. En effet, comme vous êtes nouveau dans le pays, vous pouvez ne pas connaître les professionnels de confiance dans le domaine. Pour éviter de vous faire arnaquer, nous vous conseillons de vous référer aux professionnels qui vous ont vendu le bien pour vous aider dans la gestion de votre bien immobilier à l’étranger. Bien sûr, vous aurez à payer les services de ces professionnels. Et comme le travail se fait à distance, le tarif risque d’être plus élevé que celui appliqué en France.

Les lois du pays

Un autre problème majeur dans l’investissement d’un bien immobilier à l’étranger, la méconnaissance des lois en vigueur du pays. En effet, vous pouvez être tenté d’investir à cause de la bonne fiscalité du pays, mais pour que votre investissement se passe bien, il est primordial de connaître les lois du pays où vous voulez investir. En effet, le fait de ne pas connaître les lois du pays où vous voulez investir risque de vous exposer à de nombreux problèmes contentieux. Par exemple, sachez que dans certains pays :

  • Les étrangers n’ont pas le droit de faire l’acquisition d’un bien immobilier. Tel est le cas à la Nouvelle-Zélande où seuls les Singapouriens et les Australiens ont la possibilité d’acheter un bien immobilier.
  • L’achat d’un bien immobilier ne signifie pas automatiquement que vous êtes également propriétaire de la parcelle où est construit le bien immobilier. En effet, dans certains pays, la parcelle est souvent à l’État. Pour éviter ce genre de problème, il est donc très important de connaître quels pays appliquent cette loi. La Thaïlande fait partie de ces pays.
  • Aucune loi ne protège les propriétaires sur les loyers impayés.

Les loyers impayés

Même en louant en France, le risque de loyer impayé est présent. Si vous investissez à l’étranger, vous n’aurez pas le temps de faire un suivi régulier de votre bien. Le risque de loyer impayé est donc élevé avec ce type d’investissement. Pour éviter ce problème, nous vous conseillons de vérifier quelles sont les lois qui protègent un propriétaire en cas de loyer impayé dans le pays où vous voulez investir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *