Diagnostic de la peinture au plomb sur les anciennes maisons

Déménager dans un nouveau foyer demande toujours un peu de foi. Il est parfois impossible de connaître tous les détails de la construction et de l’histoire de la maison. Heureusement, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour aider à identifier les éventuels dangers et défauts de la maison.

Qu’est-ce que la peinture au plomb ?

Avant les années 1980, de nombreuses peintures à l’huile contenaient du plomb comme pigment et agent de séchage. La peinture au plomb n’a pas été découverte comme dangereuse qu’au milieu des années 1970. En 1978, on a créé des limites sur la quantité de plomb autorisée dans la peinture. Malheureusement, des maisons ont été déjà recouvertes de peinture à forte teneur en plomb. Elles exposent ainsi les occupants à de graves problèmes de santé. Désormais, les vendeurs sont tenus d’alerter les acheteurs et les locataires de la présence de peinture au plomb. Mais ils ne sont pas tenus d’enlever eux-mêmes la substance.

Comment puis-je savoir si ma maison contient de la peinture au plomb ?

Si votre maison a été construite avant 1978, elle est susceptible de contenir de la peinture au plomb. Tant que la peinture est intacte, les risques pour la santé sont minimes. Sinon, engagez un inspecteur immobilier pour diagnostiquer les surfaces peintes. Il prélèvera des échantillons et les testera sur place à l’aide d’un outil de fluorescence aux rayons X. Il pourra également envoyer la peinture au laboratoire pour être analysé. Les kits de test de plomb domestique sont également considérés comme moins précis que les services fournis par un inspecteur.

Comment puis-je enlever la peinture au plomb ?

Si le résultat du test est positif, vous devrez contacter un entrepreneur certifié. Pour enlever la peinture au plomb, les ouvriers écaillent la peinture à l’aide de :

  • Pistolets thermiques
  • Outils de raclage
  • Ponceuses électriques

Le processus est salissant et dangereux. Il nécessite de prendre de sérieuses précautions pour éviter toute exposition supplémentaire. De nombreux propriétaires choisissent plutôt d’encapsuler la peinture. Elle consiste à créer un joint étanche sur la peinture au plomb. Cette option est plus abordable, mais elle n’est pas toujours permanente. Elle peut exposer les futurs résidents à la peinture au plomb.

Quels symptômes représentent l’empoisonnement au plomb ?

L’empoisonnement au plomb ne se produit pas du jour au lendemain. Souvent, il faut des mois, voire des années d’exposition pour que l’organisme en ressente les symptômes. Les victimes peuvent ressentir des douleurs ou des crampes abdominales, des maux de tête, de l’irritabilité, de la fatigue ou des pertes de mémoire. Les bébés, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont les plus exposés au risque d’empoisonnement au plomb. Les enfants peuvent souffrir de retards de développement, de difficultés d’apprentissage et de problèmes de comportement. Aucune quantité d’expositions au plomb n’est considérée comme sûre pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *